INONDATIONS ET CHANGEMENT CLIMATIQUE

La lutte contre les inondations, une priorité pour Hô Chi Minh-Ville

HCMV fait partie des dix villes les plus exposées aux inondations côtières dans le monde. Du fait de son climat tropical et de sa localisation géographique, son territoire est soumis ux effets combinés des pluies et des marées, ces dernières étant renforcées par l’élévation actuelle du niveau de la mer. Cette vulnérabilité climatique est accrue par le rythme soutenu de développement urbain. Pour lutter contre les risques d’inondations, la ville a développé un plan d’aménagement hydraulique et un système d’évacuation des eaux ambitieux. En complément de la construction d’infrastructures lourdes (digues, vannes, stations de pompage, dragage des canaux), une approche intégrée des risques liés à l’eau dans la planification urbaine est aujourd’hui développée.

theme1-panneau3-image02
© PLANIC.
Inondation suite à une grande marée à Hô Chi Minh-Ville.

Lyon, ville résiliente

En région Rhône-Alpes, les inondations sont des phénomènes de grande échelle mais rares. Alors que l’on a longtemps eu l’illusion d’un Rhône «domestiqué» par les divers aménagements urbains, les risques d’inondation ont parfois été minimisés et les grandes crues des années 1990-2000 ont brutalement réveillé la mémoire du risque. Plusieurs secteurs de la région dont l’agglomération Lyonnnaise sont couverts par un plan de prévention des risques naturels pour les inondations du Rhône et de la Saône. Il s’agit d’une démarche préventive contraignant les projets d’occupation et d’utilisation du sol. Par ailleurs, des techniques de consolidation des berges ont été développées et participent à limiter les risques d’inondation tout en permettant la valorisation des paysages via l’élaboration de techniques de stabilisation des berges par végétalisation.


  • 65% du territoire de la province d’HCMV est situé à moins de 1,50m au-dessus du niveau de la mer.
  • En décembre 2003, une crue du Rhône atteignant jusqu’à 4m a entraîné le déplacement de 32 000 personnes.
  • 3 000km² de zones inondables sont surveillés en continu en région Rhône-Alpes.
theme1-panneau3-image03_920x631_png
© Agence d’urbanisme de l’agglomération Lyonnaise.
Champs captant de Crépieux-Charmy : maîtrise de l’eau et valorisation du paysage.


header-image02
header-image03
header-image04
logo Agence n2 couleur
footer-image02